Ibrahima Lissa Faye, Président d’APPEL : «nous sommes assez légitimes pour faire des cartes de presse à remettre aux organes de presse»

0
621

“La presse en ligne est plus touchée par les formes de racaille”.

Ces propos sont du Président de l’association de la presse en ligne (APPEL), interpellé sur l’identité de ces personnes qui se réclament journalistes, un fait qui touche surtout, dit-il, la presse en ligne.

D’un ton taquin, Ibrahima Lissa Faye se rappelle une fois dans son bureau quand il a eu au bout du fil, un interlocuteur qui lui demandait s’il connaissait le site labriochedorée.com.

«J’ai répondu que c’est le site d’une pâtisserie  mais on m’a dit que non et vraiment je n’en revenais pas. Je précise que la presse en ligne est beaucoup plus victime de ces faits de personnes qui se réclament journalistes et malheureusement, il y a aucune action qui est posée», a-t-il dit avec désolation.

Pour mettre fin à ce fléau le Président d’APPEL a soutenu qu’il est temps que tous les acteurs de la presse agissent ensemble, «nous somme assez légitimes pour faire des cartes de presse à remettre aux organes de presse, c’est de cette façon que nous pourrons dire adieu à la racaille», a proposé Ibrahima Lissa Faye.

Il a par ailleurs invité les étudiants venus participer au panel, à toujours faire preuve d’humilité, de beaucoup lire et bien maîtriser les règles grammaticales, pour plus tard devenir de bons journalistes.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici