Egypte : la presse se révolte contre le ministre de l’intérieur

1009

La guerre est déclarée entre les journalistes et le ministre de l’intérieur égyptien. Lors d’une assemblée générale exceptionnelle, mercredi 4 mai, plusieurs centaines de membres du syndicat des journalistes ont menacé d’entamer une grève générale s’ils n’obtenaient pas la libération de deux de leurs collègues, le limogeage du ministre de l’intérieur, Magdi Hamid Abdel Ghaffar, et des excuses du gouvernement.

L’irruption des forces de sécurité dans les locaux du syndicat, dimanche, pour arrêter les journalistes du site Internet Yanair, Amr Badr et Mahmoud El-Sakka, a suscité un tollé au sein des médias et de l’opposition, qui dénoncent un « acte anticonstitutionnel ». En soixante-quinze ans d’existence du syndicat, « aucun président, aucun premier ministre, aucun ministre de l’intérieur n’a jamais osé faire une telle chose », a réagi l’un de ses membres, Mahmoud Kamel.

www.lemonde.fr