Prix de la critique d’art et du journalisme culturel de la Fondation Festival sur le Niger

0
432

La Fondation Festival sur le Niger lance, en partenariat avec la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, le Prix de la critique d’art et du journalisme culturel. Cette distinction est un soutien aux efforts de la critique et de la presse qui sont essentielles à la visibilité et à la lisibilité de la création artistique africaine. Elle vise à encourager une production de qualité sur les arts visuels.
Le prix est décerné à un critique d’art ou à un journaliste culturel qui s’est distingué par son talent, sa rigueur professionnelle et son originalité. Il récompensera cette année un article de fond ou un reportage sur un artiste, une œuvre ou une exposition dans le cadre de la 12eme édition de la Biennale de l’art africain contemporain.
Il sera remis à la clôture des journées professionnelles du Dak’Art.
Le Prix de la critique d’art et du journalisme culturel est composé d’un million de francs CFA (en espèce), d’un ordinateur portable et d’un séjour d’une semaine à Ségou (dans le cadre du Festival sur le Niger ou du Salon d’art contemporain du Mali).
Le lauréat est désigné par un jury international présidé par M. Yacouba Konaté, professeur de philosophie à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, membre du conseil d’administration de l’Association internationale des critiques d’art (AICA) et commissaire de nombreuses expositions en Afrique et en Europe.
La Fondation Festival sur le Niger, pour le Développement de la Culture au Mali et en Afrique, est une organisation créée en 2009 dans le souci de contribuer à la professionnalisation du secteur de la culture, à la décentralisation de l’action culturelle, à la sauvegarde du patrimoine et au développement de l’économie de la culture.
Elle organise, entre autres activités, le Festival sur le Niger qui réunit chaque année à Ségou, au mois de février, des créateurs, des opérateurs culturels, des chercheurs et des décideurs venant de divers horizons autour des arts vivants (spectacles de musique, de théâtre et de danse, projections de films), des expositions d’art visuel, des rencontres artistiques professionnelles, du colloque international et de la foire artisanale sous-régionale.

Source: Page facebook Club de la presse africaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici