Rumeurs d’attentats à Saly : L’armée… tire sur la presse

0
637

Les informations faisant état d’une menace d’attentat à la station balnéaire de Saly sont loin de faire sourire la Dirpa. Le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée (Dirpa) a profité d’un panel organisé par le Cored sur le thème « Médias et terrorisme » pour déplorer la publication, sur des supports en ligne, d’informations relatives à des attentats à Saly. « Nous ne pouvons accepter ces genres d’informations gratuites. Nous allons porter plainte contre leurs auteurs » , a menacé le colonel Abou Thiam.

Dans les colonnes de l’Observateur, il se monte plus clair et invite la presse à la responsabilité. « La menace est réelle et nous avons mis en place un dispositif de veille pour assurer la sécurité des Sénégalais et de leurs biens. Nous essayons de tout faire pour que notre pays soit à l’abri de ces attaques terroristes », martèle-t-il, avant d’ajouter : « Nous n’avons rien à cacher. Nous mettrons à la disposition de la presse tout ce qui est publiable. Mais il y a des choses qu’on ne peut pas donner pour des raisons de sécurité ».

Spécialiste de l’information et de la communication, le journaliste Mame Less Camara de recommander à la presse d’éviter toute publication dont ils sont incapables de vérifier la source. Et d‘inviter ses pairs à faire appel à de vrais spécialistes pour parler du terrorisme qui est un sujet nouveau dans l’espace médiatique sénégalais. Toutefois, s’empresse-t-il d’ajouter, « les journalistes ne doivent pas non plus se laisser dicter leur conduite à tenir par les forces de sécurité ».

Auteur: seneweb News

Photo: PressAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici