Vu et entendu…

0
683

Les radios et télévisions sénégalaises ont un défaut en commun, elles ne peuvent jamais présenter une édition sans des couacs. C’est toujours la confusion dans les éléments ou l’absence de ces éléments à la demande du présentateur. La dernière fois avec Macoumba Béye sur la RFM, il a carrément montré sa colère en ne faisant aucun effort pour revenir sur un élément de Mane Touré.

Autre défaut, le manque de rigueur et de concentration. Souvent à la radio, le technicien peut passer un autre élément que celui demandé jusqu’à sa fin sans aucune rectification. Cela signifie qu’on n’écoute pas ce qu’on annonce ou il y a une absence de suivi au niveau de la rédaction ou de celui préposé à la réalisation.

Le manque de concentration apparaît aussi dans les erreurs commises. Comme celui qui annonce le nom de Mor Fadam à la place de Toubabou Dior en parlant de la mort de ce dernier. Comme Cheikh Tidiane Diagne de la RFM qui anime WEEK END SPORTS sur la TFM qui parle de Balla Gaye à la place de Balla Béye pour annoncer le combat de ce dernier avec Baye Mandione.

En ce qui concerne cette nouvelle émission de la TFM, disons que c’est une belle programmation qui a des limites. Il y a un beau plateau mais l’équipe de reporters n’est pas encore bien étoffée et les illustrations en images sont minimes. Pour un bon magazine sportif il faut beaucoup de bras et de la logistique. Maintenant si c’est une émission juste pour annoncer des programmes du WEEK END, on peut s’en passer et se limiter dans les pages Sport des éditions de la journée. La conjugaison des desks sport de la radio et de la télé peut donner une bonne émission.

Un autre fait qui a retenu notre attention c’est la signature dans les JP de WALF FM. « C’était X ou Y de retour de  l’UCAD » alors qu’il n’est pas en direct mais il a bien enregistré son papier dans le studio de production. C’est juste superflu, il faut laisser la signature pour les correspondants ou les reporters de la rédaction centrale qui sont en direct dans une manifestation ou en cours de route pour revenir à la rédaction. Sinon on retient dans la nouvelle programmation de WALF FM, des choix musicaux agréables et diversifiés. On peut aussi  noter que Sidy Lamine Niasse a repris le temps d’antenne d’Oustaz Hady Niasse pour la causerie matinale. On ose espérer que c’est temporaire, car rien n’indique que l’audience du PDG du Groupe est beaucoup plus importante que celle d’Oustaz Hady.

Pour SUD FM, c’est toujours la rigueur et l’orientation vers des sujets socio économiques. Seulement la programmation matinale a besoin de nouveautés. On ne peut pas se limiter à la lecture de la UNE de la presse, un bulletin économique et un bulletin santé pendant toutes ces années. Il faut la touche Baye Omar Gueye, c’est lui qui a remplacé Omar Diouf Fall à la direction de la première radio privée du Sénégal.

On termine avec SUD FM, pour parler de Maodo Faye. Soit il n’est pas souvent bien réveillé le matin ou il n’est pas fort dans la traduction du français vers le wolof. Dans la présentation des titres à 6h30, il dit souvent en wolof le contraire de ce qui est annoncé en français ou il le dit de manière très incomplète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici