Un journaliste ne doit pas faire de la publicité !

0
1164

C’est juste un rappel, c’est connu et accepté malheureusement non respecté sous nos tropiques. Le journaliste doit-être neutre, faire de la publicité c’est parfois prendre parti pour un camp, pour un produit de par sa voix. Les rencontres du CORED (comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie) ont posé et tranché le débat récemment. Les préoccupations pécuniaires ne doivent pas justifier la persistance du phénomène. Ceux qui le font (Elhadji Assane Gueye du GFM, Ahmed Aïdara de D-Média, Ibrahima Diédhiou de la RTS…), peuvent changer de métier, ils peuvent aller dans les agences de communication.

Nous revenons sur ce sujet à cause de la publicité initiée par le Ministre de la Jeunesse, de la Construction Citoyenne et de l’Emploi, Mame Mbaye Niang. Par la voix d’Elhadji Assane Gueye, les 15 points de la réforme constitutionnelle sont expliqués en détail et en wolof. A la fin de ses explications, le ministre ajoute un appel à la jeunesse pour voter OUI avançant comme argument la clarté des points qui renforcent la démocratie et non le pouvoir du chef de l’Etat. Par sa crédibilité et son wolof de haut niveau, le journaliste de la RFM et de la TFM a donné plus de crédit au projet initié par le président Macky Sall. Des personnes changeront d’avis pour aller dans le sens du OUI après avoir écouté Elhadji Assane Gueye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici