Bourde en plein JT, manque de professionnalisme ou reflet de la société

0
629

Cette semaine, nous avons constaté en suivant le JT de deux grandes chaines de télévision sénégalaise, Walf TV et 2STV, un manque de professionnalisme extrêmement grave. Ça et là, des micros non fermés ont permis aux téléspectateurs d’entendre des échanges entre collègues en coulisses, souvent avec des propos peu amènes.

Mais là n’est pas le plus grave. Un problème de micro relève de la technologie et de ses aléas. Et, nous aurions pu être indulgents si les présentateurs parlaient de choses relatives au travail qu’ils font, par exemple l’élément qui doit suivre ou tout autre aspect purement technique. Malheureusement, nous avons assisté en direct à une scène digne d’un grand-place, avec des commérages. Tenez ! Voilà qu’on a pu entendre : “limey doul depuis sank ndékété guénoul” sur la 2STV et “kii nioko mey buzz” à Walf TV.

Dieu seul sait avant cette découverte ce qui se disait concernant les personnes dans les éléments qui passent au JT.

La responsabilité est partagée. Techniciens, présentateurs et responsables de ces médias ont leur part. Chaque jour, on constate les mêmes problèmes, en termes de carences. Entre “le micro ne répond pas”, “on m’apprend que l’élément n’est pas disponible”, il y a de quoi arrêter de regarder ces télés.
Il est temps que nos chaines suivent l’évolution des TIC et s’adaptent à l’ère du numérique.

Pour offrir aux téléspectateurs une qualité de son nette, des volumes sonores stables, etc.

Pour en revenir à ces commérages télévisés indignes d’un professionnel, ce ne sont que les reflets de la société qui, bien que présentant des facettes appréciables, a des aspects sombres. C’est une société qui vit essentiellement de paroles et commentaires concernant la vie privée de son prochain, sans toujours disposer d’informations fiables.
À ce niveau, il faut vraiment qu’on se ressaisisse. Nos médias appliquent la formule du R-R= à savoir faire une révélation pour ensuite la rayer. Par exemple : “Exclusif, Gologo a gifflé le député Mané pour ensuite « Affaire Gologo, ce qui s’est réellement passé »…

Parlons de choses dont nous sommes sûres ou laissons aux autres leur présomption d’innocence jusqu’à ce que nous soyons édifiés. Taisons les éléments sombres de la vie d’autrui tant qu’ils n’ont pas un effet néfaste sur l’évolution de notre société et si possible gardons l’anonymat.

Servons-nous de la technologie pour approfondir nos connaissances et pour éduquer les jeunes qui représentent l’avenir de toute nation qui aspire à l’émergence.

Il ne faut pas qu’on s’en serve comme une arme de destruction massive.

Dans notre prochain article, nous allons donner quelques opportunités offertes par les nouvelles technologies et auxquelles nos jeunes ne prêtent pas suffisamment attention.

DOUBLEMD (Blog Seneweb)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici