Non Monsieur Touré Babacar CNRA, vous vous trompez de cible!

0
744

Nous avons tous lu les réactions du patron du CNRA, nommé par le président de la république et je ne sais sur quels critères, fustigeait la phrase de l’émérite journaliste Linda Giguère connue par son professionnalisme, son sens de l’éthique et surtout son impartialité. Elle aurait tout simple repris ce que tous les sénégalais ont dit tout haut. Comment appeler quelqu’un qui a renié sa parole ou quelqu’un qui n’a pas respecté son engagement en français? Comment appeler quelqu’un qui n’a pas dit la vérité à sa population? Alors Monsieur Touré je vous conseille de revoir votre copie et commencer à balayer de votre territoire.

Tous les jours, dans certains médias sénégalais, des reporters-journalistes ou animateurs d’émissions publiques traitent de tous les noms les opposants au régime sans que vous ne sortiez mot. Pas plus qu’hier, à la TFM, Birima Ndiaye qui n’a aucune connaissance, aucune instruction, aucun éducation, aucun respect a traité de tous les noms l’ancien PM du Sénégal en le taxant de voleur: quelle fut votre observation? Mame Mbaye Niang, le minsitre de la jeunesse en a fait autant tous les jours sans réaction de votre part. Le vice président de l’assemblée nationale a traité Idrissa seck de vendeur de drogue, Youssou touré qui a insulté Idy sans qu’aucune réaction. Pendant ce temps où étiez Monsieur Touré? Tous ces gens cités sont de votre camp d’où votre silence. Il aurait fallu que Linda Giguère traite notre président d’avoir pas dit la vérité et respecté sa parole pour que vous sortiez de votre cave. TV5, je vous rappelle, n’est pas la propriété du Sénégal et que vous ne disposez d’aucun mécanisme de contrôle ou dispositif persuasif pour tenter de désorienter leur mission d’information juste et vraie.

Je pense que vous avez assez de matière pour vous occupez des médias locaux. La RTS que tous les sénégalais partagent est devenu la propriété du parti au pouvoir et de ses laudateurs. Cela est tellement vrai qu’aucun parti hors pouvoir ne juge plus nécessaire de répondre aux invitations. Si votre travail consiste à faire respecter le temps d’antenne au sein des médias et la vérification du contenu j’estime que vous avez en masse de la matière.

Les journalistes de TV5 ne sont pas formés de la même façon que nos chers laudateurs publics. Ils ont le professionnalisme dans leur sang et sont à l’abri de tout besoin pour pouvoir chanter les louanges d’une personnalité fut-elle le president de la république comme c’est le cas au Sénégal. Ceux sont les mêmes journalistes qui ont parlé de l’affaire de corruption de Lula avec la compagnie pétrolière du Brésil, du financement occulte de la campagne de Sarkozy et bien des sujets qui touchent la vie publique. Ne perdez pas votre temps et commencez par balayer devant chez vous. Votre rôle n’est pas de protéger le président Sall et votre mission ne se résume pas à surveiller les médias internationaux par rapport aux sujets qui parlent du Sénégal. Votre pouvoir se limite au Sénégal par conséquent vous devez être plus regardant sur notre presse nationale et imposer des sanctions aux fautifs. Les observations que vous envoyez n’ont aucune valeur juridique et les sénégalais vous attendant sur d’autres éléments en commençant par rendre public vos rapports annuels. Le débat aujourd’ui c’est le non-respect de l’engagement du président de la République pour réduire de 7 à 5 ans son mandat en cours. Un engagement qu’il a tenu en Français, aux USA, devant ses pairs africains et surtout devant son peuple.

Il est encore temps de changer

Fall Amar