Dernières nouvelles

Archives par mois : mars 2016

Canal+ : La “liste noire” de Vincent Bolloré

Selon “Le Canard Enchaîné”, le nouveau patron de Vivendi veut virer plusieurs historiques de la chaîne. Opération ménage de printemps dans les coulisses de Canal+. Selon Le Canard Enchaîné à paraître mercredi, Vincent Bolloré veut se débarrasser de quelques historiques embarassants. Premier sur cette “liste noire”, Patrick Menais, patron du “Zapping”, sur la sellette depuis plusieurs mois comme l’écrivait puremedias.com en octobre dernier. A force de se moquer de Cyril Hanouna, des nombreux cas de censure et du “Grand Journal” dans ses montages quotidiens, il s’est attiré les foudres du milliardaire breton. Tout comme Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef adjoint de “Spécial Investigation”, qui a dressé récemment la liste des enquêtes refusées par Canal+ sur le plateau de nos confrères d’Arrêt sur images. Seul hic, Rivoire est délégué syndical SNJ-CGT et donc un salarié plus protégé que les autres. Touche pas à Bolloré Olivier Ravanello d’iTELE serait aussi visé. Le …

Lire la suite »

Attentats de Bruxelles : la Une choc de Charlie Hebdo

Le numéro 1236 de Charlie Hebdo sera en kiosques mercredi. Comme à son habitude, le journal satirique ne fait pas dans la demi-mesure. Sa nouvelle Une qui revient sur les attentats de Bruxelles survenus le 22 mars divise déjà la toile. “Papa où t’es ?” Pour évoquer l’attaque terroriste qui a fait 35 morts et plus de 300 blessés, le caricaturiste Riss met en scène le célèbre chanteur belge Stromae avec tout autour de lui des restes de victimes de l’attaque. A la question “Papa où t’es ?” posée par l’artiste – en référence à son tube “papaoutai”,  une main répond “ici”, une autre dit “et là aussi” et un oeil lance “là”. La toile divisée Cette nouvelle Une est tout simplement malvenue pour certains internautes qui n’ont pas hésité à partager leur désapprobation sur Twitter. D’autres ne perçoivent pas ce qu’il y a de choquant dans ce choix de …

Lire la suite »

Le soutien de François Soudan à Sassou N’guesso

Le site web de Jeune Afrique a donné avant l’annonce officielle, les résultats partiels donnant Denis Sassou N’guesso, vainqueur de la présidentielle du 20 mars dès le premier tour. Une chronique de Russel Morley Moussala Le magazine Jeune Afrique est perçu par les Congolais comme une véritable caisse de résonnance du pouvoir de Brazzaville. Ce qui ne se dément pas, dans le traitement que fait le journal de la mascarade électorale qui a lieu à Brazzaville ces jours ci. Rue François Soudan Le directeur de la rédaction de Jeune Afrique, François Soudan, est marié à Arlette Nonault, l’une de nombreuses nièces de Denis Sassou N’guesso. Et il n’a de cesse de publier des tribunes laudatives à la gloire du tyran. Pour la campagne présidentielle du scrutin du 20 mars, François Soudan a consacré à Sassou, le documentaire Denis Sassou N’guesso : sa vie et le pouvoir, coréalisé avec Jean Baptiste Farran. …

Lire la suite »

En Algérie, les milliardaires contrôlent l’information

Jamais les médias algériens n’ont été aussi monopolisés par le pouvoir de l’argent. De riches oligarques font et défont désormais les opinions à travers leurs télévisions privées  Mahieddine Tahkout, Isaad Rebrab, Ali Haddad, Reda Mehegueni, Ayoub Ould Zmirli… Ces hommes d’affaires contrôlent aujourd’hui la plupart des chaînes de télévision algériennes financées à coup de milliards de dinars pour servir leurs intérêts ou s’attirer les faveurs du régime. Tout commence à l’été 2015 lorsque la vente de la chaîne de la télévision El-Djazaïria, l’une des trois premières télévisions privées lancées en Algérie, à l’homme d’affaires discret Ayoub Ould Zmrili impose le règne des oligarques sur le petit écran algérien. Inconnu du grand public, ce richissime businessman qui a fait fortune dans l’immobilier à Alger où il a vendu pendant des années des appartements à prix d’or dans quartier chic d’Alger, Hydra, a fait une entrée fracassante dans le monde des médias algériens. El-Djazaïria, le zèle politique Il s’empare …

Lire la suite »

Critik média rfm du 25-mars-2016

Lire la suite »

Terrorisme: Les menaces de diffusion de fausses nouvelles sont contre-productives

Les autorités du pays ne peuvent pas demander à la presse et à tous les sénégalais de collaborer dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en retour entraver le travail des journalistes. En effet dans un communiqué relayé par la presse, le ministère de l’Intérieur souligne que « des informations faisant état de l’imminence d’attaques terroristes allant jusqu’à décrire des cibles potentielles sont relayées par certains organes de presse, ces informations alarmistes et dénuées de tout fondement sont de nature à créer la psychose au sein de la population et pourraient porter atteinte au bon fonctionnement des institutions ». Ainsi faisant dans la menace, les autorités rappellent aux organes de presse, « les dispositions du Code pénal, notamment en ses articles 255 et suivants, sanctionnant la diffusion de fausses nouvelles ». Il faut tout juste apporter les réponses aux questions que se posent les populations et aux rumeurs dont font état …

Lire la suite »

L’empire TF1 est-il arrivé en bout de course ?

Depuis son rachat par Bouygues en 1987, TF1 est la chaîne la plus regardée de France. Pourtant, son nombre de téléspectateurs diminue de jour en jour. Dans un livre voué à décortiquer ses combines, deux journalistes s’interrogent sur la survie boiteuse de la Une, qui repose sur l’argent-roi et l’abêtissement des foules. Dans la haute tour de verre boulonnaise qui surplombe la Seine, la fin de l’âge d’or a sonné. Les “20 glorieuses” de TF1, comme Nonce Paolini aimait à qualifier cette période caduque dès les années 2000, ont mis fin au règne de la première chaine de France. C’est sur ce constat que porte l’enquête de deux journalistes, Aude Dassonville (Télérama) et Jamal Henni (BFMTV), qui se défendent de faire de “TF1 : coulisses, secrets, guerres internes” un livre à charge mais s’éloignent pourtant très peu de l’exercice. Au fil d’interviews policées avec les dirigeants de la chaine, les auteurs posent la …

Lire la suite »

Des journalistes de l’AFP et du Monde couvrant l’élection présidentielle au Congo agressés à Brazzaville

Des journalistes de l’AFP et du quotidien français Le Monde couvrant l’élection présidentielle au Congo ont été agressés mercredi à Brazzaville, alors qu’ils venaient de recueillir les propos d’un candidat de l’opposition, par des hommes se présentant comme des policiers et qui les ont dépouillés de leur matériel professionnel et effets personnels, ont-ils indiqué. Les trois journalistes, accrédités pour couvrir le premier tour de l’élection présidentielle de dimanche, ont été agressés par quatre individus en civil descendus d’un véhicule 4×4 blanc qui les a coincés à un rond-point, à 500 mètres du domicile du général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat d’opposition à la présidentielle. Ce dernier venait d’annoncer lors d’un point-presse contester les résultats préliminaires officiels du scrutin, donnant vainqueur à ce stade le président sortant Denis Sassou NGuesso avec plus de 67% des voix. Les hommes se sont présentés comme des policiers, mais ont refusé de leur montrer leurs cartes …

Lire la suite »

Vibe radio Dakar : Gabriel Bartolini remplace Paul Saviote

La radio du groupe Lagardère est lancée depuis le 25 septembre 2014. Elle avait comme patron, Paul Saviote, au poste de Directeur délégué. Un homme de radio connu pour avoir développé le réseau de Nostalgie en Afrique. Aujourd’hui, le journal le QUOTIDIEN accorde une longue interview à Gabriel Bartolini présenté comme le nouveau directeur de la 102.3FM. Dans ses plans, la couverture du territoire national avec neuf (9) émetteurs sur les trois prochaines années. Parlant de leur principal concurrent, la radio Nostalgie, Gabriel Bartolini soutient que « Vibe radio a peut-être ou effectivement tué Nostalgie. (…). Effectivement ça a pu faire du mal à Nostalgie… Oui ! ». Il souligne tout de même qu’il y a des éléments de Nostalgie chez- eux mais ils ne sont que 4 ou 5 sur une équipe de 25 personnes. Pour ceux qui les taxent de « radio toubab », Bartolini répond que « la 102.3 n’est pas déconnectée de …

Lire la suite »

Non au Oui anti déontologique des médias !

Jamais dans l’histoire du Sénégal, la connivence entre la presse et le pouvoir n’a été aussi flagrante que sous l’ère Macky Sall. Préjudiciable au renforcement de notre démocratie, la connexion entre ces deux entités a atteint son paroxysme lors de la campagne référendaire. Entre overdose publicitaire et propagande déguisée, le quatrième pouvoir, si on peut l’appeler ainsi, a préféré être au service de l’actuelle majorité plutôt que du citoyen, au grand dam d’une démocratie dont les fondements n’ont jamais été aussi menacés. Il suffit de jeter un coup d’œil sur l’audiovisuel, d’écouter certaines radios de la place ou de parcourir la presse écrite ou en ligne pour s’apercevoir que notre démocratie se meurt entre les mains de ceux qui doivent en être les vigies. Jadis garants de la démocratie, nos médias sont désormais l’instrument avec lequel, on la malmène. « La presse du Palais » est bel et bien une réalité. La …

Lire la suite »