Traitement de l’info sur le terrorisme: Macky Sall fait la leçon aux médias internationaux

0
238

«  En voulant tout dire peut être inconsciemment, on peut participer à faire l’apologie du terrorisme. Et cette information des fois peut inciter les jeunes à s’immiscer dans ce milieu. Vous savez l’influence qu’ont les médias sur les consciences. Je voudrais vous inviter sur cette question, à tenir compte que tout relais peut être une source de propagande. (…) », dira Macky Sall.

Qui ajoute d’ailleurs que tous les pays sont menacés et tous les pays peuvent être frappés à tout moment, « puisque le terrorisme aujourd’hui a des formes qui n’épargnent aucun dispositif ». Il était mal venu, répétera le Président, que des médias internationaux qui ont de l’influence sur l’audimat africain montrent des interviews « qui d’ailleurs sont douteux de soi-disant sénégalais en Syrie ou en Lybie ».

On peut rappeler ici l’interview sur RFI d’un sénégalais jihadiste en Lybie qui menaçait notre pays et notamment la communauté mouride de représailles en considérant que la charia n’était pas bien appliquée et que les mourides croyaient plus en leur marabout qu’en Dieu. Un reportage qui a amené le journaliste Momar Dieng a publié une contribution intitulée : « LETTRE OUVERTE A MES CONFRÈRES DE RFI-De la nécessité de ne pas diffuser n’importe quoi ! ».

Sur cette question du terrorisme, le chef de l’Etat soutient que « nous ne sommes pas plus exposés qu’aucun autre pays. Il faut qu’ils arrêtent de nous parler de menace imminente qui s’abat sur notre pays. Tous les pays sont menacés et les plus importants sont ceux qui ont le plus de moyens, parce qu’il s’agit de citoyens de ces pays qui décident d’être en rupture de ban et de mourir pour une cause. Et cela personne ne peut le prévenir ».

Des explications du président données ce matin lors de la présentation du système des correspondants de Presse à la Présidence.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici