Conflit d’intérêt « journalistique »

0
186

Le QUOTIDIEN par la plume du très culturel Gilles Arsène TCHEDJI a révélé ce lundi que Youssou Ndour a proposé au président Macky Sall, la création d’une agence nationale des industries culturelles. Une agence qui va regrouper des infrastructures comme le Grand théâtre national, le théâtre Daniel Sorano, le Musée des civilisations noires, le Monument de la Renaissance, la Place du Souvenir…. Le titre du journal de ce lundi 8 février, « Projet d’agence des industries culturelles : le tube de You ne passe pas ».

Seulement à la lecture de la réaction de Cheikh Ngaïdo Bâ sur le sujet, on apprend que l’idée émane de lui et que le Chef de l’Etat a demandé aux uns et aux autres d’aller discuter avec les acteurs culturels et de revenir le voir. Donc même si on peut reprocher à Youssou Ndour de mettre la charrue avant les bœufs, c’est-à-dire de remettre le document au chef de l’Etat avant de rencontrer les acteurs culturels, le journaliste n’avait pas le droit de mettre Youssou Ndour en avant dans ce papier. En plus de l’accuser de vouloir défendre dans l’avenir ses propres intérêts. En effet on peut lire dans le texte de Gilles qui rapporte les termes du projet que les artistes qui le désirent peuvent devenir actionnaires en hypothéquant leurs droits d’auteur au niveau de la Sodav. Le journaliste pense ainsi que Youssou Ndour vu son rang sur la scène de la musique serait l’actionnaire majoritaire dans cette agence.

Si on regarde le contenu de l’agence, on retrouve le Grand Théâtre National (GTN) dans la composition. Gilles Arsène TCHEDJI est journaliste au QUOTIDIEN mais il travaille aussi dans la communication du GTN. On peut penser qu’il est lui aussi le bras armé de son patron au niveau du grand théâtre qui ne voudrait pas voir sa boîte se retrouver dans une telle structuration.

Dans le même numéro de ce lundi du QUOTIDIEN, Madiambal Diagne dans ses « lundis de Madiambal », met Youssou Ndour sur la liste des personnalités qui veulent rencontrer Me Wade à Versailles avec comme condition une visite d’abord à Rebeuss auprès de son fils Karim Wade. Selon Madiambal Diagne, la visite de Mamoudou Ibra Kane, Dg du groupe de presse de Youssou Ndour pourrait décanter la situation. Ce dernier a démenti dans son journal, l’OBS, de ce lundi, « Je suis au regret d’apporter un démenti formel à cette affirmation. Je n’ai cherché ni de loin, ni de près, à rencontrer Me Abdoulaye Wade, pour quelque raison que ce soit ». Démenti envoyé au journal le QUOTIDIEN.

Ce mardi le site Xibaaru accuse Madiambal de vouloir mettre en mal Youssou Ndour et Macky Sall car le site ne voit nulle part l’intérêt de l’artiste et conseiller du chef de l’Etat de vouloir rencontrer Abdoulaye Wade.

Pour seulement Gilles Arsène TCHEDJI, on peut amener à parler de conflit d’intérêts dans ses activités journalistiques et de responsable des relations avec la presse au niveau du GTN. Et la démarche de son patron au niveau du Groupe Avenir Communication, éditeur du journal le QUOTIDIEN, vient encore rendre la situation plus incompréhensible.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici