Insulte sur les forums des sites : Cheikh Yérim Seck veut qu’on engage la responsabilité des propriétaires

0
192

La question était soulevée ce mercredi lors de son passage dans « l’invité du 20H de la TFM », animé par Mamoudou Ibra Kane. Cheikh Yérim Seck remarque que les responsables de ces sites ne sont jamais insultés sur leur propre site et on ne le fait pas aussi à certaines personnes. Cela explique selon lui l’existence d’un contrôle sélectif. Pour faire face aux dérives sur les sites, il propose qu’on engage la responsabilité de leurs propriétaires en cas de problème.

L’ancien journaliste à Jeune Afrique a expliqué la diffusion de la caricature de Serigne Touba par le site du magazine par un manque de contrôle. Ce qui n’est pas le cas du journal plus contrôlé. Celui qui avance qu’il a joué un rôle de médiateur pense qu’une telle erreur ne se reproduira plus.

Sur les méthodes du magazine accusé de faire dans le chantage, la corruption et les connexions avec les pouvoirs africains, Cheikh Yérim Seck qui a travaillé pendant dix ans considère que « comme dans toutes choses qui réussissent il y a des fantasmes, sur mon expérience personnelle j’ai travaillé en toute indépendance je n’ai jamais été invité à écrire dans tel ou tel sens ».

Cheikh Yérim Seck rapporte dans le débat, la conviction de Béchir Ben Yahmed qui lui disait, « tous les médias font à un moment des compromis, je ne crois pas à une indépendance totale, il faut la gérer avec beaucoup de responsabilités ».

L’administrateur du site Dakaractu a révélé qu’il consulte régulièrement Béchir Ben Yahmed sur beaucoup de choses et parle souvent avec Marwane Ben Yahmed, le rédacteur en chef central du magazine.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici