Audiences : Les nouveaux “Guignols” de Canal+ boudés

0
227

puremedias.com fait un premier bilan d’audience de la nouvelle mouture du programme satirique après un mois plein d’antenne.

C’est LE chantier emblématique de Vincent Bolloré à Canal+. Avec “Le Grand Journal“, “Les Guignols” incarne comme aucune autre émission la reprise en main musclée du groupe audiovisuel par l’homme d’affaires breton. Revenu à l’antenne après plusieurs mois d’absence juste avant Noël, “Les Guignols” à la sauce Bolloré ont finalement été véritablement relancés le lundi 4 janvier 2016. Après un mois plein d’antenne, c’est maintenant l’heure d’un premier bilan d’audience pour la nouvelle version du programme. Il n’est pas très convaincant.

Des audiences très dépendantes du prime qui suit

Sans surprise, “Les Guignols” ont mécaniquement perdu des téléspectateurs en passant du clair au crypté. Si elles attiraient 1,8 million de fans (8% de PDA) la saison dernière, boostant au passage “Le Grand Journal”, les célèbres marionnettes en latex en ont réuni 2,5 fois moins en janvier. En moyenne, selon nos informations, ils ne sont plus que 695.000 fidèles chaque soir à 20h50, soit 2,6% du public disponible à cette heure-là. Chez les abonnés Canal, la nouvelle formule ne fait pas non plus mouche avec 11,5% d’entre-eux devant leur poste. Ils étaient 14,5% l’année dernière à consommer ce programme devenu payant après plus de 25 ans de gratuité.

Si elles sont en baisse, les audiences des “Guignols” sont aussi particulièrement erratiques. Certains soirs, l’émission peut ainsi tomber à 450.000 téléspectateurs ! Les audiences du programme sont en fait très dépendantes du prime qui suit sur Canal+. Plus le programme de première partie de soirée est attractif, plus les audiences des “Guignols” sont artificiellement gonflées par des téléspectateurs venus un peu trop tôt. L’émission satirique est ainsi loin d’être le “produit d’appel” voulu par Vincent Bolloré pour recruter des abonnés.

Quant aux best-of diffusés chaque dimanche midi depuis le 10 janvier, ils ne bénéficient pas pour l’instant d’un véritable effet de curiosité de la part du grand public. En moyenne, ces florilèges ont attiré 460.000 fans lors des premiers numéros (3,1% de PDA). Les audiences ont été en constante baisse les trois premières semaines avant de rebondir un peu dimanche 31 janvier.

Pas d’explosion sur le digital

Sur le digital, le relais de croissance mis en avant par Vincent Bolloré, les résultats ne sont pas meilleurs pour l’instant. Désormais disponibles sur Dailymotion, propriété de Vivendi, les vidéos des “Guignols” ne créent pas encore le buzz avec une moyenne de 25.000 visionnages par séquence ! Très peu partagé sur les réseaux sociaux, “Les Guignols” n’est toujours pas un programme à forte viralité. Créé en 2011, le compte twitter du programme ne compte par exemple que 117.000 followers quand celui du “Petit Journal” en affiche près de six fois plus. Décriée par la presse pour son contenu, la nouvelle formule est donc aussi moins visible et moins vue que l’ancienne. Doucement mais sûrement, “Les Guignols” sortent des radars médiatiques. Survivront-ils à cette saison de transition ?

Puremedias.com

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici