ANNIVERSAIRE DE SUD FM: 22 ans de professionnalisme magnifiés

0
168

Samedi dernier, 16 janvier, la radio Sud Fm a fêté son 22ème anniversaire à travers un concert organisé à Sacré Cœur III. En cette circonstance qui a réuni plusieurs anciens journalistes de la radio, il a été question de se féliciter du professionnalisme des agents de la radio mais aussi de s’engager à mieux se rapprocher des populations.

Pour fêter ses 22 ans d’existence, la radio Sud Fm a organisé un concert réunissant plusieurs artistes samedi dernier à Sacré Cœur III. Cet anniversaire qui est une occasion de se rapprocher davantage du public, a servi de tribune pour annoncer la nouvelle grille de programme de la radio surtout avec l’émission «Quartier à la Une». En cet évènement, toute la famille de Sud d’hier et d’aujourd’hui s’est retrouvée pour manifester le leadership de la première radio privée du Sénégal.

Selon le directeur de Sud Fm, Baye Oumar Guèye «le concert a été un moment de retrouvailles et c’est une occasion de rendre hommage à ces pionniers qui avaient eu l’idée de créer le groupe Sud Com». Poursuivant son propos, M. Guèye a fait savoir que l’objectif de la manifestation est de poursuivre le rôle que ces pionniers voulaient faire de ce médium, c’est-à-dire «un bel instrument de promotion de la culture sénégalaise, de l’éducation et des valeurs qui sont les nôtres».

Venu assister au 22ème anniversaire de son ancien radio, l’ancien journaliste de Sud, Abdou Latif Coulibaly, actuellement secrétaire général du gouvernement, s’est dit «fier» de cette «école qu’est la première radio privée au Sénégal».

Il a soutenu que ce sont eux, les anciens journalistes de Sud qui ont été les fers de lance de la pratique d’une nouvelle radio au Sénégal. Pour lui, «les responsables de Sud Fm de l’époque, ont rédigé le cahier des charges qui, aujourd’hui, sert de base à l’attribution des licences de radios au Sénégal». Mieux, M. Coulibaly a révélé qu’à l’époque, ce sont les responsables de Sud qui ont proposé «la convention cadre» qui les liait au gouvernement d’Abdou Diouf.

22 ans de combats
Concernant le bilan de toutes ses années qu’a vécu Sud Fm, Baye Oumar Guèye parle de «22 ans de combats, d’efforts consentis, de travail d’équipe, de joie, d’engagement et de militantisme au service du Sénégal». Il justifie cette abnégation par une dimension humaine. «C’est le fait que Sud Fm dispose des hommes et des femmes à la hauteur des enjeux qui maitrisent complètement le sujet, qui travaillent de façon professionnelle».

Partageant le même avis qu’Abdou Latif Coulibaly, le directeur de Sud Fm a tenu à préciser qu’au cours des 22 ans, «l’inhérence des difficultés à une entreprise ne les a pas échappée mais, ils ont pu se mobiliser dans les contraintes pour relever les défis et continuer à occuper une place de choix dans la qualité de l’information dans le paysage médiatique sénégalais». Rappelons qu’un dernier sondage place Sud FM en première place des radios en termes de la qualité des informations.

Pour les artistes comme Fallou Dieng ou Didier Awadi, la fête a tout simplement été un moment de satisfaction puisque c’est la radio Sud Fm qui a construit leurs carrières musicales. Selon Didier Awadi, ils ont été les premiers animateurs et ont fait les premiers tests d’allumage de la radio avec Aziz Coulibaly. Et Fallou Dieng de renchérir que «la radio m’a accompagné depuis le début de ma carrière».

C’est dire que samedi dernier, outre l’ambiance du concert qui est une perspective de la célébration des 30 ans du groupe Sud Com (éditeur de Sud Quotidien et propriétaire de l’école de formation du journalisme et de la communication, ISSIC), la radio Sud Fm a pu raffermir les liens avec ses auditeurs, qui ont massivement effectué le déplacement.

Bon anniversaire chers confrères !

Source: Sudonline

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici