«BFMTV dérange le pouvoir», assure le PDG de NextRadioTV

0
304

Alain Weill s’inquiète de l’arrivée de deux nouvelles chaînes d’info en continu…

« BFMTV dérange le pouvoir, quel qu’il soit. Car BFMTV comme iTélé sont des chaînes indépendantes, qui parfois appuient là où ça fait mal. » Dans une interview accordée au Monde, Alain Weill, le PDG de NextRadioTV – propriétaire de BFMTV – ne décolère pas. Alors que France Télévisions prévoit de lancer une chaîne d’info en continu en septembre, LCI, du groupe TF1, sera bientôt diffusée gratuitement sur la TNT. Pour s’opposer à l’arrivée de cette dernière, il a déposé deux recours devant le Conseil d’Etat. Selon lui, il en va du respect du pluralisme des médias.

« On ne peut pas nous accuser de favoriser tel ou tel camp »

« C’est grave, il y a un vrai enjeu démocratique : nous allons arriver à des élections importantes en 2017. C’est extrêmement dangereux car les groupes qui possèdent des JT puissants, comme TF1 ou France Télévisions, seront en mesure de dicter leurs choix aux acteurs politiques : ils négocieront leur passage au 20 Heures en échange du fait que leur chaîne d’information soit favorisée dans l’accès à l’information », prédit-il.

Alain Weill estime que l’arrivée de deux nouvelles chaînes d’actu en continu arrangerait les affaires de nombreuses personnalités politiques : « Les plus conservateurs, quelle que soit leur tendance, prennent le travail des chaînes d’information pour de l’hostilité. Ils l’acceptent de la radio ou de la presse alors qu’à la télévision, les JT ont historiquement eu un traitement plus institutionnel. A BFMTV, on ne peut pas nous accuser de favoriser tel ou tel camp. »

Source: 20minutes.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici